1. Le Bois

Pour les pièces de l’instrument qui doivent être dures et résistantes, on emploie du bois massif de hêtre. Par exemple pour les pieds des pianos à queue et les cadres de la table d’harmonie. Pour la table d’harmonie par contre nous utilisons du sapin de montagne soigneusement sélectionné et ayant au moins 200 ans. Car c’est dans cette qualité de bois que les cernes sont particulièrement serrés, ce qui en fait un matériau très homogène.