Esprit de pionnier  La fabrique de piano-forte Grotrian-Steinweg est main- tenant et depuis six générations une entreprise familiale. Durant toutes ces années une chose avant toutes, n’a jamais changé : l’amour pour la musique. Elle était et est toujours le moteur pour des démarches parfois inhabituelles. En 1830 Friedrich Grotrian quitta L’Allemagne pour aller vendre des ins- truments de musique, à Moscou. La ville prospérait et attirait beaucoup d’artistes comme Clara Schumann, Franz Liszt et A. Rubinstein. Friedrich Grotrian connaissait très bien, beaucoup de ces artistes et avait de bonnes intui- tions pour reconnaitre ce qui était important pour eux quant à la sonorité d’un bon piano. C’est à ce moment là qu’il commença à construire des pianos, qui furent adorés par beaucoup d’artistes. Partenariat Quand Friedrich Grotrian fut revenu dans sa patrie, il fit
la connaissance de Theodor Steinweg et devint le partenaire de la manufacture de piano-forte crée par le père de celui-ci. Avant que Theodor Steinweg ne suive en 1865, son père Henry en Amérique. Il vendit alors ses parts de l’entreprise à la famille Grotrian. Quelques années plus tard, l’entreprise fut reprise par Wilhelm Grotrian, qui formulait ce conseil à ses fils: »Garçons, construisez de bons pianos, et le reste viendra de soi«, la plus impor- tante maxime pour Grotrian-Steinweg. Inspirations Déjà à la fin du 19ème siècle, Wilhelm Grotrian envoya ses fils Willi et Kurt Grotrian-Steinweg faire des voyages dans le monde pour acquérir des savoirs faire nouveaux dans la construction des pianos. Ils avaient à cœur de relier leurs expériences ainsi acquises, avec la bonne qualité de la main d’œuvre allemande. De là résultent, beaucoup de brevets innovants dans la construction des pianos: le barrage en
forme d’étoile typique pour Grotrian- Steinweg et le piano droit de petite taille
très répandu aujourd’hui. Continuité Les générations suivantes ont également amené des nouveautés révolutionnaires dans la construction des pianos. Certes l’histoire de l’entreprise Grotrian-Steinweg fut bouleversée par la seconde guerre mondiale, mais la production pouvait, dès la fin de la guerre, reprendre rapidement. Ceci fut possible grâce à l’audace et au dynamisme de Helmut et Erwin Grotrian-Steinweg, fils de Kurt
Grotrian-Steinweg. Regards sur l’avenir Sous la 5ième génération, dirigée par Knut Grotrian- Steinweg, naissait l’usine, où les pianos et les pianos à queue de Grotrian-Steinweg, sont encore construits à ce jour, dans la rue Grotrian-Steinweg à Braunschweig. Le fondement de notre tradition est toujours inchangé: une sonorité particulière et l’amour pour la musique.